Symptômes des pathologies respiratoires du sommeil

Parmi les symptômes des pathologies respiratoires du sommeil figurent les ronflements, les réveils nocturnes et l’insomnie, la fatigue matinale ou encore la somnolence diurne excessive. Retrouvez ci-dessous les explications du Docteur Hervé LE BRIS, ORL à Paris 8.

symptomes syndrome d apnees du sommeil traitement apnee du sommeil symptomes ronflements medecin du sommeil paris specialiste sommeil paris dr le bris

Les ronflements


 

Touchant plus de 60 % des hommes et 40 % des femmes de plus de 40 ans, le ronflement ou “ronchopathie chronique” est la particularité d’émettre un bruit le plus souvent inspiratoire pendant le sommeil. Même s’il peut inquiéter et gêner le conjoint, il ne s’agit pas en soi d’une pathologie, mais souvent d’un symptôme pouvant être la forme d’expression d’une pathologie respiratoire du sommeil pouvant exposer à l’apparition de pathologies lourdes, imposant donc systématiquement un dépistage par exploration du sommeil.

 

Les réveils nocturnes et insomnie


 

L’insomnie chronique est une difficulté à trouver le sommeil survenant plus de trois nuits par semaine, à l’origine d’un retard à l’endormissement responsable d’une récupération écourtée et peu efficiente, concernant 20 à 30% de la population. Si ses causes principales sont le plus souvent d’ordre psychologique avec au premier rang l’anxiété et la dépression, les pathologies respiratoires du sommeil peuvent en être la cause, relevant alors d’un traitement spécifique le plus souvent parfaitement efficace.

L’efficience du sommeil peut être aussi par ailleurs altérée par l’existence de réveils nocturnes multiples réalisant une forte fragmentation de la nuit empêchant le déroulement normal des cycles du sommeil. Leurs causes sont multiples, psychologiques avec ruminations nocturnes mais aussi souvent organiques comme urinaires en raison de besoins mictionnels. Les pathologies respiratoires du sommeil en sont aussi des causes très souvent retrouvées, de par leur action de déstructuration des cycles du sommeil.

Le dépistage des troubles ventilatoires du sommeil trouve donc parfaitement sa place dans ces situations.

 

La fatigue matinale


 

La fatigue matinale est un symptôme souvent méprisé notamment en raison de la pression sociale imposant de se lever pour se rendre à son travail. Cependant, cette fatigue prédominant le matin est à bien distinguer du ralentissement idéo-moteur du matin qui est symptomatique de dépression, car peut être en fait la traduction d’un sommeil peu réparateur pouvant entraîner un épuisement chronique et favoriser l’apparition de décompensation sous forme de déclenchement de pathologies métaboliques, prise de poids voire accidents circulatoires. De par leur effet déstructurant sur les cycles du sommeil, les troubles respiratoires du sommeil sont une cause fréquente de fatigue matinale, incitant à leur dépistage.

 

La somnolence diurne excessive


 

La somnolence diurne excessive fait partie, au même titre que la fatigue matinale, des signes cardinaux définissant les troubles respiratoires du sommeil dominés par le syndrome d’apnées du sommeil.

Souvent rythmée par les repas et accentuée après le déjeuner, cette somnolence peut représenter par ailleurs un réel handicap social mais aussi surtout un risque accidentogène lorsqu’elle survient un volant, puisque représentant près d’un tiers des causes d’accidents de la route.

Cause la plus répandue et souvent révélatrice d’un sommeil fragmenté ou peu réparateur, une pathologie respiratoire du sommeil doit être systématiquement évoquée et nécessiter la réalisation d’un dépistage.

docteur herve le bris troubles du sommeil paris 8
Docteur Hervé LE BRIS – chirurgien ORL à Paris, spécialiste des pathologies respiratoires du sommeil